www.faune-limousin.eu
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Qui sommes-nous ?
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Grue cendrée 2020
       - 
Pie-grièche grise 2020
       - 
Milan royal 2020
       - 
Héron cendré 19-20
       - 
Campagnol amphibie 16-21
       - 
Genette commune 19-21
       - 
Hermine 15-21
       - 
Lézard des souches 16-21
       - 
Vipère aspic 16-21
       - 
Alyte accoucheur 16-21
       - 
Sonneur à ventre jaune 16-21
       - 
Cordulégastre bidenté 15-21
       - 
Nymphe au corps de feu 20-21
       - 
Aurore 2021
       - 
Damier de la succise 16-21
       - 
Grillon champêtre 2021
       - 
Grillon des marais 16-21
       - 
Ascalaphe soufré 17-21
       - 
Escargot de Bourgogne 16-21
 - 
Les galeries photos
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et codes atlas
    - 
la Foire Aux Questions
    - 
Manuel d'utilisation
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Utilisation de Faune-Limousin
 - 
Manuel d'utilisation
 - 
Application NaturaList
 - 
Vidéos tutos
 - 
Code de déontologie et de gestion
 - 
Autres sites de partage des observations
Documentation et identification
 - 
Oiseaux
 - 
Insectes
 - 
Libellules et demoiselles
 - 
Mollusques
 - 
Araignées
 - 
Crustacés
 - 
Rencontres Faune Limousin
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 154
 
jeudi 29 avril 2021
Vos associations vous remercient de transmettre un maximum d'informations naturalistes !

Chers inscrits au portail Faune-Limousin,

Votre soutien permet à nos associations (qui sont avant tout les vôtres) de continuer à vivre et œuvrer pour ce qui nous anime tous : l’étude, la préservation et la diffusion de la connaissance concernant la faune sauvage en Limousin.

C’est parce que vos associations ont pour but de regrouper les personnes passionnées par la faune sauvage qu’elles sont ce que vous en faites : des structures désintéressées, indépendantes, à l’abri de tous les lobbies et motivées par la cause de l’étude et de la protection de la nature. Le partage, la transparence, la démocratie, l'intérêt général et surtout la préservation des espèces sont les valeurs fondatrices de ces associations.

C’est pour continuer à œuvrer dans ce sens que nous ne pouvons que vous encourager à vous impliquer dans vos associations par du bénévolat actif qui peut prendre des formes très diverses.

Une des manières de participer activement, c’est de transmettre (ou continuer de le faire) vos observations naturalistes sur faune-limousin.eu, ou directement sur le terrain avec l’application smartphone NaturaList, même les observations « ordinaires », que vous avez l’occasion de faire autour de chez vous ou lors de vos déplacements !

Grâce à cette simple action, vous participez à l’amélioration de la connaissance de la faune locale, et donc vous nous aidez à mieux cerner les enjeux de protection de la biodiversité qui, comme vous le savez, en a bien besoin.

Une autre action consiste à adhérer à une ou plusieurs associations du collectif. Ainsi, vous serez tenus au courant des actualités de celle(s)-ci et pourrez participer aux différentes activités avec des personnes passionnées comme vous l'êtes.

En vous remerciant encore,

Associativement,

Votre Collectif associatif Faune-Limousin

posté par Gmhl Admin
 
lundi 19 avril 2021
Oiseaux
EPOC ODF : il reste des carrés !

Il reste des carrés EPOC-ODF à suivre, et même si le premier passage, qui devait être fait avant le 31 mars, n'a pas été réalisé, cela n'empêche pas de faire les 2 suivants, bien au contraire.

Une dérogation officielle de déplacement (confinement) sera accordée aux adhérents de la LPO pour se déplacer sur ces suivis ornithologiques.

Les carrés qui restent à attribuer sont sur les communes suivantes :

Pour la Creuse :
- Bonnat
- St-Quentin-la-Chabanne
- Felletin
- Champagnat
- Bussière-Nouvelle
- Chambon-sur-Voueize

Pour la Corrèze :
- St-Sornin-Lavolps
- Mercoeur
- Lafage-sur-Sombre
- Rilhac-Xaintrie
- Saint-Setiers
- Saint-Etienne aux Clos

Pour la Haute-Vienne :
- Tersannes
- Saint-Gilles-les-Forêts
- Cheissoux

Les cartes seront fournies par le coordinateur philippe.hubert@numericable.com

posté par Dupuy Frédéric
 
samedi 27 mars 2021
Oiseaux
Participation à l'atlas des Oiseaux de France ODF

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/logoodf.PNG

Sous l’égide d’un Comité scientifique animé par la LPO et regroupant associatifs et chercheurs, émerge le projet d’un nouvel Atlas des Oiseaux de France. Il couvrira la période 2021-2024. Les principaux objectifs de cet atlas sont de cartographier la répartition des différentes espèces d’oiseaux à l’échelle nationale, en période de nidification et d'hivernage, mais également d'améliorer l’estimation des tailles de populations (un critère utilisé pour évaluer l’état de conservation des espèces ciblées par la Directive Oiseaux). Cette information fait actuellement défaut pour près de 60% des espèces de l'avifaune nicheuse.

À l'occasion de cet ambitieux projet, dont les départements et territoires d’outre-mer font partie intégrante, l’ensemble des contributeurs de Faune Limousin seront mis à contribution par l’intermédiaire de leurs observations quotidiennes. Les données collectées sous forme de listes complètes, plus riches d'information, seront largement privilégiées dans les analyses envisagées, en plus de quoi nous vous proposons dès à présent de participer au nouveau protocole EPOC - ODF.

Les carrés STOC (Suivis Temporels des Oiseaux Communs) permettent de répondre à la question des tendances d'évolution des populations d'oiseaux communs grâce à l’information sur la durée d’observation (effort) renseignée. Les données opportunistes, sans durée de temps renseignée, permettent de répondre à la question de la distribution des espèces.

Les EPOC-ODF doivent quant à eux répondre à la question des effectifs d'oiseaux communs dans toute la France.

Méthode : effectuer des points d'écoute de 5 minutes, répétés trois fois à la suite au même endroit, trois fois durant le printemps, en identifiant, quantifiant et positionnant chaque contact d'oiseau.

Compétence : identifier les oiseaux communs à la vue et à l'oreille.

Durée : 1 h.

Périodicité : 3 passages, une seule année.

Déployés sur tout le territoire, ces EPOC-ODF sont une déclinaison des EPOC.

Où sont les points d'écoute EPOC-ODF près de chez moi?

19- Corrèze :

- Yssandon
- St-Sornin-Lavolps
- Brive
- Saint-Clément
- Mercoeur
- Lafage-sur-Sombre
- Rilhac-Xaintrie
- Saint-Setiers
- Neuvic
- Saint-Etienne-aux-Clos

23 - Creuse :

- Bonnat
- Pionnat
- Saint-Quentin-la-Chabanne
- Felletin
- Chénérailles
- Cluniat
- Champagnat
- Saint-Julien-le-Chatel
- Bussière-Nouvelle
- Chambon-sur-Voueize

87 - Haute-Vienne

- Chamborêt
- Tersannes
- Saint-Priest-Ligoure
- Vicq-sur Breuilh
- Saint-Priest-Taurion
- Saint-Amand-Magnazeix
- Les Grands Chézeaux
- Saint-Vitte-sur-Briance
- Saint-Gilles-les-Forêts
- Cheissoux

Si vous souhaitez prospecter un de ces carrés, merci de vous signaler à Anthony Virondeau (anthony.virondeau@lpo.fr) et à Philippe Hubert (philippe.hubert@numericable.com) : ils vous ferons parvenir les cartes où sont situés les points tirés aléatoirement. Les premiers à répondre seront bien sûr les premiers servis !

Vous pouvez saisir vos observations aussi bien sur votre smartphone via l'application naturaliste ou sur Faune Limousin.

Sur les passages printaniers à effectuer, un est à faire normalement avant le 31 mars, mais l'info est remontée assez tardivement, cela n’empêche pas de faire les 2 autres passages ce printemps 2021. Il restera encore 3 années de prospection.

Vous trouverez sur le lien ci-dessous, le protocole détaillé.

Bonne observations à toutes et à tous.

Document à télécharger :  Fiche protocole EPOC ODF
posté par Dupuy Frédéric
 
vendredi 19 mars 2021
Papillons de jour
Atlas des papillons de jour – Les premiers papillons commencent à voler

Le printemps n’est pas encore là mais les espèces les plus précoces sont déjà observables !

Parmi elles, on retrouve quelques Vanesses telles que le Paon du jour (Aglais io), le Vulcain (Vanessa atalanta) ou le Morio (Nymphalis antiopa). Ces espèces ont la particularité de passer l’hiver sous forme d’imago et de pouvoir résister à des températures très basses (jusqu’à moins 24°C pour la Petite Tortue (Aglais urticae)). La présence de glycérols et de sucre dans leurs tissus cellulaires leur permet de résister au froid en abaissant leur point de congélation (Pullin & Bale, 1989).  Elles hivernent pendant 4 à 8 mois, immobiles, à l’abri dans des cavités diverses (grottes, fissures de rochers, bâtiments, anfractuosités d’arbres..) ou sous des feuillages persistants tels que le lierre. Très exposés à la prédation durant cette période, le revers sombre de leurs ailes leur permet de rester camouflés. Au cours de l’hiver, certaines espèces peuvent voler à la faveur des jours chauds et ensoleillés. En début d’année, dès les premiers beaux jours, elles sortent de leur léthargie pour butiner les fleurs précoces.

Certaines piérides telles que l’Aurore (Anthocaris cardamines), la Piéride du Chou (Pieris brassicae) ou la Piéride de la Moutarde (Leptidea sinapis), commencent également à sortir. Ces espèces hivernent toutes à l’état de chrysalide hormis les Citrons (Gonepteryx sp.) qui sont les seules piérides à hiverner sous forme d’imagos. A la sortie de leurs diapauses hivernales, quand les températures se radoucissent, les chrysalides sont capables de se métamorphoser rapidement.

Bien que communes et largement répandues en Limousin, toutes ces espèces ont des cartes de distributions incomplètes sur lesquelles des mailles vides restent encore à compléter.

Toutes vos observations sont donc importantes, n’hésitez pas à les communiquer !

Gwladys TZVETAN

Chargée d'études Société entomologique du Limousin

 

Carte Répartition connue de la Petite tortue

posté par Dupuy Frédéric
 
jeudi 25 février 2021
Oiseaux
Comptage des Pies-grièches grises

Répartis par petits groupes, nous allons assurer le comptage de la population nicheuse de Pie-grièche grise sur le plateau de Millevaches. 

Rendez-vous samedi 27 mars à 9h30 (devant la mairie de Saint-Merd-les-Oussines) et/ou dimanche 28 mars à 9h30 (devant la mairie de Peyrelevade). Un gîte est disponible pour le samedi (sur inscription). 

Pensez à vous inscrire sur le site www.limousin-lpo.fr et préciser si vous voulez réserver une place dans le gîte à Gérard Nonique-Desvergnes (g.noniquedesvergnes@gmail.com). 

Cette enquête est gratuite et ouverte à tous. 

Pensez à prendre votre pique-nique pour le(s) midi(s) et un repas partagé pour le samedi soir.

Photo : Pie-grièche grise, Anthony Virondeau.

 

Document à télécharger :  AfficheEnquetePGG2021-5978.pdf
posté par Anthony Virondeau
 
lundi 15 février 2021
Oiseaux
Les oiseaux rares en Limousin en 2019 : rapport du CHR.

Retrouvez ci-dessous le 11e rapport du CHR sur les oiseaux rares en Limousin, portant sur l’année 2019. A cette occasion, le format du rapport a été modifié pour rendre la lecture plus attractive. Tous les rapports sont téléchargeables dans la rubrique Documentation et Identification, partie Oiseaux. Bonne lecture !

Photo : Alouette calandrelle Calandrella brachydactyla, mai 2019, Albussac (19), Dominique TESTAERT.

Document à télécharger :  Rapport_2019_Final-9352.pdf
posté par Anthony Virondeau
 
vendredi 12 février 2021
Orthoptères
Référentiel des orthoptères du Limousin

Contexte

En 1997, la SEL publiait une première synthèse sur les orthoptères, avec une liste des espèces connues sur le territoire Limousin ainsi que des cartes de répartition illustrant l’état des connaissances sur la distribution de chaque espèce (SEL, 1997). Cette synthèse a été suivie de 2 mises à jour quelques années plus tard (SEL, 1 998 et 2002). Depuis le début des années 2000, et surtout depuis 2012, un effort de prospection important a été mené en Limousin, et notamment dans le département de la Corrèze, avec la découverte de nombreuses espèces méridionales qui n’avaient pas été citées jusque là de la région et qui atteignent dans le sud de la Corrèze leur limite septentrionale de répartition. Depuis 2016, la mise en place par les différentes associations naturalistes limousines de la base de données en ligne www.faune-limousin.eu a permis d’augmenter de manière importante le nombre de données transmises à la SEL grâce à cet outil accessible à l’ensemble de la communauté naturaliste.

En 2020, la sollicitation de l’observatoire FAUNA pour participer à l’élaboration des référentiels de la faune sauvage de Nouvelle-Aquitaine constitue donc une occasion d’actualiser le référentiel publié en 2002 avec les découvertes récentes qui n’avaient jusque là fait l’objet que de communications internes au réseau associatif.

Ce travail a été réalisé dans le cadre des opérations structurantes du collectif d'expertise de l'observatoire FAUNA grâce au soutien financier de la DREAL et de la région Nouvelle-Aquitaine.


Résultats

Aujourd’hui, ce référentiel présente donc une liste de 80 taxons dont la présence ancienne ou récente a été attestée sur le territoire Limousin, avec une actualisation de l’évolution du nombre d’espèces connues. Cette actualisation se base sur une importante connaissance de terrain des peuplements d’orthoptères du Limousin, avec l’analyse d’une base de données comprenant 41 181 données.

posté par Julien Barataud
 
mercredi 10 février 2021
Oiseaux
STOC, SHOC, EPOC : un webinaire pour tout savoir des suivis d'oiseaux communs
Des Rencontres sur le Suivi des Oiseaux Communs sont organisées sous forme de webinaire par la LPO et le MNHN les 8 et 9 mars prochain.
 
Ce webinaire devrait apporter des réponses à toutes celles et ceux qui participent déjà à ces programmes protocolés (STOC, SHOC, EPOC, etc.), ainsi qu'à ceux qui hésitent encore à s'y lancer.
 
Vous pouvez déjà vous y inscrire après avoir pris d'avantage d'information sur le lien ci-dessous.
 
Belle fin d'hiver et bonnes obs

posté par Dupuy Frédéric
 
lundi 8 février 2021
Oiseaux
L'étang de la Pouge : rapport ornithologique et projet de conservation.

L’étang de La Pouge, à Saint-Auvent (87), est un des fleurons de l’ornithologie haut-viennoise. Malheureusement, ce statut ne l’empêche pas d’être le théâtre d’un lent et sournois processus d’érosion de sa biodiversité générale, et de son avifaune en particulier.

Cette perte de biodiversité est aujourd’hui bien documentée et chiffrée grâce au travail d’accumulation de données de très nombreux ornithologues depuis plus de 45 ans. Depuis les années 2000, la diversité de l’avifaune a reculé de 8 %. Le recul est encore plus spectaculaire pour les oiseaux inféodés aux milieux humides : - 17 % !

 La LPO Limousin s’engage dans un projet ambitieux dont l’objectif principal est de favoriser l’accroissement de la biodiversité de l’étang ; biodiversité ornithologique bien entendu, mais pas seulement. La LPO Limousin propose de créer la Réserve Départementale de Biodiversité de l’étang de la Pouge. Toutes les structures naturalistes sont invitées à prendre part au projet en mutualisant leurs compétences spécifiques.

Le projet a été présenté officiellement au Conseil Départemental de la Haute-Vienne, propriétaire du site. La LPO Limousin souhaite fédérer tous les utilisateurs de l’étang, sans exception, autour d’un même objectif : faire de l’étang de La Pouge une vitrine de la protection de la biodiversité.

Retrouvez le rapport ornithologique qui a permis de qualifier et de quantifier la perte de biodiversité de l’étang de La Pouge en cliquant sur le lien suivant : rapport 2020.

Xavier Millon, LPO Limousin.

Légende de l'image : Chevalier aboyeur, étang de la Pouge (X. Millon)

posté par Anthony Virondeau
 
mardi 2 février 2021
Oiseaux
Oiseaux de France : abonnez-vous à la lettre d'info

Oiseaux de France est une vaste enquête, qui va mobiliser l’ensemble de la communauté des passionnés de nature jusqu’en 2025. Il s'agit de cartographier précisément la répartition de toutes les espèces de France en période de nidification et d'hivernage et, pour le maximum d’entre elles, de déterminer leur tendance d’évolution et d’évaluer leur effectif.

Dans l’attente de la mise en ligne du portail informatique dédié, prévue en mars 2021, nous vous proposons de vous abonner gratuitement à la lettre d’information « Oiseaux de France ». Six numéros sont prévus chaque année. Le premier paraîtra début février. Au programme :  

  • toutes les informations sur l'avancée du projet ODF,
  • les bilans et informations importantes sur les suivis nationaux,
  • des actualités nationales et internationales,
  • le calendrier des enquêtes,
  • des témoignages,
  • des tutos…

Pour s’abonner à la newsletter, cliquez sur l’image ci-dessous :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFAltasEnqutes/ODFlogonewsletter.png

Légende de l'image : le Calliste septicolore est un oiseau grégaire des forêts de l'intérieur de la Guyane. © Michel Clément avec l'aimable autorisation de l'auteur et du GEPOG.

posté par Anthony Virondeau
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 154

GMHL, LPO Limousin, SLO, SEL, SLEM, CEN Nouvelle-Aquitaine - Collectif Faune Limousin
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021