www.faune-limousin.eu
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Qui sommes-nous ?
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Coucou gris 2022
       - 
Rossignol philomèle 2022
       - 
Martinet noir 2022
       - 
Hirondelle rustique 2022
       - 
Campagnol amphibie 20-22
       - 
Genette commune 20-22
       - 
Hermine 20-22
       - 
Lézard vivipare 20-22
       - 
Couleuvre verte et jaune 20-22
       - 
Rainette verte 20-22
       - 
Sonneur à ventre jaune 20-22
       - 
Cordulégastre bidenté 20-22
       - 
Cordulégastre annelé 20-22
       - 
Pennipatte orangé 20-22
       - 
Gazé 20-22
       - 
Damier de la succise 20-22
       - 
Machaon 20-22
       - 
Courtilière commune 20-22
       - 
Grillon champêtre 2022
       - 
Criquet noir-ébène 20-22
       - 
Grillon des marais 20-22
       - 
Escargot de Bourgogne 20-22
 - 
Les galeries photos
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et codes atlas
    - 
la Foire Aux Questions
    - 
Manuel d'utilisation
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Utilisation de Faune-Limousin
 - 
Manuel d'utilisation
 - 
Application NaturaList
 - 
Vidéos tutos
 - 
Code de déontologie et de gestion
 - 
Autres sites de partage des observations
Documentation et identification
 - 
Oiseaux
 - 
EPOPS
 - 
Insectes
 - 
Libellules et demoiselles
 - 
Mollusques
 - 
Araignées
 - 
Crustacés
 - 
Rencontres Faune Limousin
 - 
Atlas des mammifères, reptiles et amphibiens
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 176
 
lundi 20 juin 2022
Papillons de jour
Atlas des papillons de jour – Deux espèces à rechercher : le Grand Sylvain et la Bacchante
posté par Gmhl Admin
 
lundi 30 mai 2022
Papillons de jour
Atlas des papillons de jour – Les Pyrgus

Dans le cadre du projet d’atlas, préciser la répartition des espèces appartenant au genre Pyrgus représente un des enjeux majeurs de cette année. Nos connaissances sur ce groupe sont lacunaires car le nombre de données fiables en base est faible et les cartes de distributions actuelles ne sont pas représentatives des aires de distribution réelles. Ces lacunes s’expliquent par la difficulté d’identifier ces espèces sur la base de critères morphologiques en raison de leur ressemblance interspécifique et de leur variabilité intra spécifique. L’identification à vue est incertaine et l’examen des pièces génitales sous loupe binoculaire est indispensable pour déterminer avec certitude une espèce.

Pour la seconde année consécutive, nous lançons un appel à la collecte de spécimens afin d’affiner les connaissances sur la répartition de ces espèces.

 

Quelle est l’écologie de ces espèces ?

En Limousin ce groupe est représenté par 6 espèces. Les Pyrgus fréquentent les milieux ouverts tels que les prairies, les pelouses, friches herbeuses, les landes... Les adultes sont floricoles et butinent des fleurs diversifiées de scabieuses, centaurées, labiées.  Les chenilles se développent sur des plantes de la famille des Rosacées tels que les Potentilles (Potentilla sp). Seule exception à la règle, Pyrgus alveus(l’Hesperie du Faux Buis) pond sur les Cistacées (Helianthemum sp.). Sa principale plante-hôte est l’Hélianthème vulgaire (Helianthemum vulgare). Chaque chenille se construit un abri à partir d’une feuille repliée avec de la soie, ou de plusieurs folioles dans le cas de Pyrgus malvae(l’Hespérie de la Mauve). Après chaque mue un nouvel abri est construit.

Pyrgus malvae(l’Hespérie de la Mauve), plus précoce, émerge dès mars et vole jusqu’à août en deux générations annuelles. Assez commun et répandu, c’est un des Pyrgus les mieux représentés en Limousin. Les milieux fréquentés sont diversifiés et incluent également les lisières bien ensoleillées.

Seconde espèce la plus commune, Pyrgus armoricanus(l’Hespérie des Potentilles) vole en 2 à 3 générations. Des pics d’abondance peuvent être observés en septembre lorsque la fin de saison est chaude.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/1PyrgusarmoricanusphotoBernardDuprez.jpg

Pyrgus armoricanus– photo Bernard Duprez

 

Rares et localisées, Pyrgus serratulae(l’Hespérie de l’Alchémille) et Pyrgus alveus(l’Hespérie du Faux Buis)volent en une seule génération annuelle de juin à août. Le nombre de données récentes est faible et leurs aires de distribution sont peut-être sous-estimées.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/2PyrgusserratulaephotoJulienBarataud.jpg

Pyrgus serratulae– photo Julien Barataud

 

Les deux dernières espèces sont cantonnées au secteur du causse corrézien au sein duquel elles fréquentent les prairies et les pelouses sèches calcicoles ; il s’agit de Pyrgus carthami(l’Hespérie du Carthame)et de Pyrgus cirsii(l’Hespérie des Cirses). Cette dernière est très rare en Limousin avec seulement 3 données après 2000.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/3PyrguscarthamiphotoPierreCorradini.jpg

Pyrgus carthami– photo Pierre Corradini

 

 

Quel est le bilan de la collecte de 2020 et 2021 ?

Ce sont 16 Pyrgus ont été collectés en 2020, 3 étaient issus de collection et 13 ont été capturés sur le terrain par la SEL et par ses adhérentes et adhérents.

En 2021, ce sont 25 nouvelles données concernant les Pyrgus qui ont pu s’ajouter aux données déjà existantes.

L’examen des génitalia a permis de préciser la carte de distribution de Pyrgus armoricanus(l’Hespérie des Potentilles) : 12 des spécimens collectés en 2020 concernaient l’espèce qui a ainsi pu être détectée sur 10 nouvelles mailles. Actuellement elle est connue sur 9 % du nombre total de mailles mais sa forte proportion parmi les spécimens collectés et la distribution dispersée des données sur l’ensemble de la région suggèrent que sa répartition réelle est plus étendue que sa répartition connue.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/4carteP.armoricanus.jpg

Grâce à la collecte de spécimens, la présence de Pyrgus alveus(l’Hespérie du Faux Buis) en Creuse a pu être confirmée avec certitude. La dernière donnée valide remontait à 1959.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/5carteP.alveolus.jpg

Parmi les Pyrgus qui étaient en collection, l’examen des genitalia a permis de corriger une erreur d'identification faite par un Lépidoptériste confirmé. Ce qui démontre la nécessité de procéder à l’examen des pièces génitales.

 

Comment les reconnaitre et les rechercher ?

Les Pyrgus possèdent des critères caractéristiques qui sont communs à la famille des hespéries et qui rappellent la morphologie des papillons de nuit. La tête est massive et les antennes, écartées à la base, se terminent en massue. Les hespéries possèdent des muscles thoraciques très développés qui leurs permettent de battre des ailes plus vite que les autres rhopalocères.

Plusieurs critères permettent de les différencier des autres hespéries. Le revers des ailes est vert-jaunâtre à brun avec des taches blanches.  Le dessus est sombre et les ailes antérieures possèdent 3 taches blanches alignées et 2 taches blanches décalées vers la marge (cf. photo).

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/6critresidentificationPyrgus.jpg

Il est possible de confondre les Pyrgus avec Spiala sertorius (l’Hespérie des Sanguisorbes)qui n’appartient pas au genre Pyrgus et qui s’en différencie morphologiquement par la présence de4 taches blanches alignées sur le dessus de ses ailes antérieures, au lieu de 3 chez les Pyrgus, et d’une rangée de taches submarginales blanches marquées sur le dessus des ailes. Uniquement présent dans le sud-ouest et dans l’est de la Corrèze.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/7Spialasertorius-photoJulienBarataudred.jpg

Spiala sertorius, à ne pas confondre avec les Pyrgus– photo Julien Barataud

 

Leur petite taille, leurs mœurs discrètes et leur faible abondance font des Pyrgus des espèces parfois difficiles à détecter sur le terrain. Il est conseillé de les chercher plutôt lematin ou en fin de journée, périodes où elles sont le plus visibles.

Le tableau ci-dessous liste les périodes de vol des différentes espèces présentes en Limousin.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/Papillon/articlePyrgus2022/8tabpriodesvolPyrgus.jpg

 

Cette année est la dernière consacrée au projet d’atlas. La collecte de spécimens durant cette saison de terrain est donc importante. L’objectif est d’affiner les cartes de répartition mais aussi d’évaluer les enjeux de conservation inhérents à ces espèces. Bien sûr, le prélèvement d’individus doit être effectué avec parcimonie ; pas plus de 2 individus prélevés par site. Nous collecterons les spécimens prélevés en fin de saison afin de procéder à leur identification.

 

Bonnes prospections !

 

Article rédigé par Gwladys Tzvetan

Publié par Gaëlle Guyon

guyon.selweb@gmail.com

posté par Gmhl Admin
 
jeudi 5 mai 2022
Papillons de jour
L’Atlas des papillons de jour en Limousin entre dans sa troisième et dernière saison de prospections !
posté par Gmhl Admin
 
jeudi 17 mars 2022
Parution de l'EPOPS n°96 !
posté par Anthony Virondeau
 
mercredi 9 mars 2022
Oiseaux
Participation à l'atlas des oiseaux de France - ODF
posté par Anthony Virondeau
 
vendredi 4 mars 2022
La Souterraine poursuit la sensibilisation à la biodiversité avec un programme riche dans le cadre de son ABC
posté par Gmhl Admin
 
vendredi 11 février 2022
Besoin de bras pour une action concrète de préservation de l'environnement
posté par Gmhl Admin
 
jeudi 20 janvier 2022
Atlas des mammifères, reptiles et amphibiens du Limousin téléchargeable en PDF
posté par Gmhl Admin
 
lundi 10 janvier 2022
Oiseaux
Pie-grièche grise en danger : vous pouvez participer à l'évaluation de sa population.
posté par Anthony Virondeau
 
lundi 3 janvier 2022
Parution de l'Index de la revue EPOPS !
posté par Anthony Virondeau
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 176

GMHL, LPO Limousin, SLO, SEL, SLEM, CEN Nouvelle-Aquitaine - Collectif Faune Limousin
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022