www.faune-limousin.eu
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Qui sommes-nous ?
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Cartes temporaires
       - 
Bruant des roseaux 17-18
       - 
Bruant fou 17-18
       - 
Grue cendrée 17-18
       - 
Milan royal 17-18
       - 
Pipit spioncelle 17-18
       - 
Sizerin cabaret 17-18
       - 
Tichodrome échelette 17-18
       - 
Campagnol terrestre forme fouisseuse 16-18
       - 
Chat forestier 15-18
       - 
Hermine 15-18
       - 
Loutre d'Europe 15-18
       - 
Lézard des murailles 16-18
       - 
Grenouille rousse 16-18
       - 
Salamandre tachetée 16-18
       - 
Cordulégastre bidenté 15-18
       - 
Brunette hivernale 16-18
       - 
Citron 2018
       - 
Aïolope automnale 15-18
       - 
Escargot de Bourgogne 16-18
 - 
Les galeries photos
Actu, aide et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et codes atlas
    - 
la Foire Aux Questions
    - 
Manuel d'utilisation
  Statistiques d'utilisation
Synthèses naturalistes
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Liste communale des espèces
 - 
Cartes atlas (toutes espèces)
Utilisation de Faune-Limousin
 - 
Manuel d'utilisation
 - 
Crédits photographiques
 - 
Code de déontologie et de gestion
 - 
Rencontres Faune-Limousin
 - 
Les autres sites Visionature
Documentation et identification
 - 
Oiseaux
 - 
Insectes
 - 
Libellules et demoiselles
 - 
Mollusques
 - 
Crustacés
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
>
 
Nbre/page :
nbre : 77
 
lundi 5 février 2018
Oiseaux
L’Agenda Pie-grièche grise 2018

Cette année 2018, les suivis bénévoles se poursuivent sur la Pie-grièche grise, oiseau rare et emblématique de la Montagne Limousine. Depuis 2004, une enquête participative en période de formation des couples a lieu tous les deux ans sur le plateau de Millevaches et depuis 2013, quasi tous les ans dans le secteur des Hautes Combrailles creusoise. Ces suivis permettent de suivre l’évolution de la répartition de l’espèce en Limousin. Si vous voulez participer à une journée, un ou plusieurs weekends de prospection voici les différents rendez-vous de ces enquêtes.

Le premier passage de l’enquête sur le plateau aura lieu le weekend du 24 et 25 mars avec possibilité d’être logé gratuitement dans un gîte à Millevaches le samedi soir, pour cela il faut prendre contact avec Gérard NONIQUE-DESVERGNES avant le 10 mars pour réserver une place au 06 74 68 23 71 (12 places sont disponibles). Il faut prévoir un casse-croûte pour le midi, un drap ou un duvet et des provisions si vous souhaitez rester le samedi soir.

-          Le samedi 24/03, rdv à 9h00 devant l’église de Saint-Merd-les-Oussines (19)

-          Le dimanche 25/03, rdv à 9h00 devant la mairie de Peyrelevade (19)

Une journée de comptage participatif aura également lieu le dimanche 25 mars en simultané dans les Hautes Combrailles. Il faut prévoir un casse-croûte pour le midi. Merci de contacter l’animateur, Etienne DUPOUX au 05 55 82 37 91.

-          Le dimanche 25/03, rdv à 9h30 devant l’épicerie de Flayat (23)

Le deuxième passage de l’enquête sur le plateau aura lieu le weekend du 7 et 8 avril avec la même organisation et les mêmes possibilités d’hébergement que le premier weekend.

-          Le samedi 07 avril, rdv à 9h00 devant l’église de Saint-Merd-les-Oussines (19)

-          Le dimanche 08 avril, rdv à 9h00 devant la mairie de Peyrelevade (19)

Si vous souhaitez en savoir plus sur la Pie-grièche grise, deux présentations auront lieu avant les différentes enquêtes :

-          Le jeudi 15 février à 20h00 au Pôle Nature Limousin à Aixe-sur-Vienne (87) (voir affiche jointe)

-          Le vendredi 02 mars à 20h00 à la salle des fêtes de Millevaches (19)

Venez nombreux,

Robin PETIT (crédit photo), Gérard NONIQUE-DESVERGNES

Document à télécharger :  AffichediapoAixe-4184.pdf
posté par Anthony Virondeau
 
jeudi 18 janvier 2018
Amphibiens
Grenouilles et crapauds : recherche premières pontes

Les températures clémentes et la pluie de ces derniers jours font sortir les amphibiens de l’hibernation. Grenouilles rousses en tête, suivies par les grenouilles agiles et crapauds communs se rendent en masse sur leurs lieux de reproduction. Aidez-nous à recenser leurs sites de pontes en nous indiquant les dates et lieux des mouvements migratoires (animaux traversant les routes la nuit) et des mares et étangs où ils viennent pondre.

Ces informations sont importantes pour établir la phénologie* de la reproduction des amphibiens et observer sa variation, peut-être dues au changement climatique. Cela contribuera à enrichir l'atlas des mammifères reptiles et amphibiens du Limousin.

Vous-même pouvez déjà fouiller dans les "consultations multicrières" (volet de gauche), puis "formatage du résultat", "Graphique de répartition".

*Science qui étudie l'influence des variations climatiques sur certains phénomènes périodiques de la vie des plantes (germination, floraison) et des animaux (migration, hibernation).

http://files.biolovision.net/www.faune-limousin.eu/userfiles/fonctionnementFL/consultationphnologiered.jpg

posté par Gmhl Admin
 
mardi 16 janvier 2018
Oiseaux
Afflux de sizerins : comment saisir les données ?

Un afflux de sizerins est nettement perceptible cet hiver en Limousin, avec déjà plusieurs dizaines de données (contre aucune l'hiver dernier !). Le sizerin flammé a récemment été séparé en deux espèces par la CAF (Commission de l'Avifaune Française) : le sizerin cabaret Acanthis cabaret (Europe de l'Ouest) et le sizerin flammé Acanthis flammea (qui garde donc le nom d'origine "flammé"). Ces deux taxons sont difficiles à distinguer sur le terrain. Le lien Intenet affiché ci-dessous permet d'accéder à un article d'Antoine Rougeron, de la LPO Côte-d'Or, sur leur répartition et leur identification.

 

Dans Visionature, ces changements n'ont pas encore été mis à jour mais il est possible de saisir précisément chaque donnée. Les deux taxons y sont encore traités comme des sous-espèces du sizerin flammé. Ainsi sur les sites Faune xx, le sizerin cabaret a pour nom scientifique Carduelis flammea cabaret, et le sizerin flammé "moderne" est appelé sizerin boréal Carduelis flammea flammea (pour éviter les ambigüités). Pour l'instant, aucun sizerin boréal n'a été signalé cet hiver en Limousin. Dans Visionature, le taxon désigné sizerin flammé Carduelis flammea regroupe en fait les anciennes sous-espèces cabaret et boréal. 

 

 

Le noeud du problème est le nom de taxon à choisir pour saisir les sizerins de type "cabaret ou boréal". Cela concerne les sizerins dont les critères n'ont pu suffisamment être détaillés, ou les données anciennes sans précision de sous-espèce. Sur Faune Limousin, il faut considérer que sizerin flammé Carduelis flammea correspond à sizerin cabaret ou boréal, et est à utiliser pour les oiseaux dont l'identification n'a pas pu aller plus loin. Certains sites, comme en Côte-d'Or, ont choisi d'ouvrir à la saisie le taxon sizerin sp. Carduelis sp. afin que toutes les observations de sizerins de type "cabaret ou boréal" y soient regroupées. Les données anciennes sans précision de sous-espèce ont également été transformées en sizerin sp. Ce choix est plus lisible car il évite toute confusion avec le sizerin flammé "moderne" Acanthis flammea (= boréal dans Visionature). Toutefois, sizerin sp. peut concerner également le sizerin blanchâtre, jamais observé en Limousin. Nous préférons donc conserver sizerin flammé Carduelis flammea qu'il faut considérer comme sizerin cabaret ou boréal.

 

Mémo ! Faune Limousin = 3 possibilités

  • sizerin cabaret,
  • sizerin boréal (photo ou très bonne description recommandée !),
  • sizerin flammé = cabaret OU boréal.
posté par Anthony Virondeau
 
vendredi 5 janvier 2018
Oiseaux
Comptage Wetlands des oiseaux d'eau les 13 et 14 janvier / comptage des laridés hivernants

Le WE du 13 et 14 janvier prochains aura lieu, comme chaque année dans toute l'Europe et même au-delà, le comptage annuel des oiseaux d'eau hivernants, également connu sous le nom de comptage Wetlands. Les principaux secteurs du Limousin accueillant des oiseaux d'eau seront recensés par des ornithologues bénévoles de la LPO Limousin. Pour y participer, vous pouvez rejoindre ces observateurs pour des sorties figurant au calendrier des activités naturalistes (voir lien Internet). Vous pouvez également compter les oiseaux d'eau hivernants sur n'importe quel autre site ; vos données seront prises en compte. 

Lors de la saisie des données sur Faune Limousin, merci de renseigner "WETLANDS2018" (en majuscules et sans espace) dans le champ "remarque" afin de faciliter le travail d'extraction des données. Le module spécifique à la saisie du comptage Wetlands n'étant pas encore opérationnel sur Faune Limousin, il ne sera utilisé qu'en 2019. Si le suivi des principaux sites est d'ores et déjà attribué à des observateurs, toutes les données d'oiseaux d'eau peuvent enrichir ce travail de recensement. Le comptage doit avoir lieu le week-end du 13 et 14 janvier, mais il est possible de l'étendre à la semaine précédent et à la semaine suivant ce week-end.

Liste des oiseaux d'eau pris en compte : plongeons, grèbes, cormorans, hérons, aigrettes, flamants, cigogne, ibis, spatule, oies, cygnes, canards, grue, râles, marouettes, foulques, limicoles, laridés, labbes, rapaces, alcidés, autres (martin-pêcheur, cincle).

Pour plus de renseignements, notamment sur les sites suivis, vous pouvez contacter le coordinateur régional Bernard Faurie : bernard.faurie@orange.fr.

Un comptage national des laridés hivernants a également lieu cet hiver. La méthode est de réaliser le recensement le soir au dortoir, au moins une fois dans l'hiver à une date la plus proche possible du comptage Wetlands (voir document joint). Du fait de la rareté et de l'irrégularité des dortoirs de laridés en Limousin, les données issues du comptage Wetlands permettront une bonne estimation des effectifs. Il s'agit donc pour chaque observateur Wetlands de bien saisir toutes les observations de laridés réalisées pendant la période du comptage. Contact : anthony.virondeau@sepol.asso.fr / 07 81 59 04 72.

L'équipe de Faune Limousin (photo : goéland leucophée, adulte en vol)

Document à télécharger :  Mathodologielaridas-4515.pdf
posté par Anthony Virondeau
 
mercredi 13 décembre 2017
Oiseaux
Faites des listes !

Les scientifiques d'une trentaine de pays ont récemment planché sur la question de savoir quelle est la méthode de collecte de données la plus efficace pour promouvoir la connaissance et la protection des oiseaux et, plus largement, de la biodiversité.

La liste fait l’unanimité

Scientifiques, statisticiens, cartographes et naturalistes sont unanimes. Si toutes les données ont un intérêt, les plus intéressantes sont, de très loin, celles collectées sous forme de listes, et idéalement de listes complètes. On entend par là, un inventaire mené sur un site, durant un pas de temps connu, listant et quantifiant toutes les espèces détectées à vue ou à l’oreille.

Je ne reconnais pas toutes les espèces, est-ce un problème ?

Évidemment, les listes des ornithologues débutants ne seront probablement pas aussi complètes que celles des naturalistes les plus expérimentés. Ce n’est pas grave, il existe des modèles pour corriger ces biais. Au final, une liste de débutant est bien plus exploitable scientifiquement qu’une longue série de données saisies isolément par un spécialiste.

Quelle durée pour mes listes ?

Peu importe. Idéalement toutefois, les listes doivent au moins durer 5 minutes et ne pas excéder deux heures. Plus courtes, elles seront très incomplètes, plus longues, l’observateur perdra beaucoup d’attention et la pression d’observation se diluera. Si vous restez très longtemps sur un site d’observation, il peut être plus intéressant de faire plusieurs séries de liste de 10 minutes, plutôt qu’une longue liste s’étalant sur toute une journée par exemple.

Pourquoi les listes sont-elles si intéressantes ?

Les listes complètes sont extrêmement intéressantes car elles permettent d’évaluer la fréquence de détection des espèces selon la date et le lieu. Cela permet notamment de suivre l’évolution de la date d’arrivée et de départ des espèces migratrices, mais aussi d’évaluer les fluctuations de détectabilité de certaines espèces sédentaires au cours de l’année. Les listes complètes facilitent par ailleurs les calculs de pression d’observation, la modélisation de la répartition spatiale des espèces et l’évaluation de leurs populations.

Comment saisir mes données par liste ?

Sur l’application mobile NaturaList, il suffit de cliquer sur l’icone en haut à droite de l’écran. Idéalement, il convient alors de positionner et dénombrer chaque espèce autour de vous. Quand vous ne détectez plus rien, il suffit de stopper la saisie en cliquant sur le carré jaune en haut à droite. On vous demande alors de confirmer que vous avez noté toutes les espèces que vous êtes en capacité d’identifier.

Sur l’ordinateur, il faut pointer le curseur sur un lieu-dit et choisir « Remplir un formulaire journalier sur ce lieu-dit ».

La France, très en retard sur la saisie par liste !

La quasi-totalité des données ornithologiques sont saisie par liste en Amérique, le taux de couverture des listes est très impressionnant en Grande-Bretagne, en Suisse ou en Allemagne. La France est très en retrait sur ce sujet. Il convient donc que nous fassions collectivement un effort et changions de façon de collecter nos données pour qu’elles contribuent plus efficacement aux suivis et atlas locaux, nationaux et internationaux.

Alors, à vos listes !

L'équipe de Faune-France

posté par Julien Barataud
 
dimanche 3 décembre 2017
Oiseaux
Suivi Hivernal des Oiseaux Communs : premiers résultats

Le Suivi hivernal des oiseaux communs (SHOC) a été lancé en 2014 et a pour objectif d'étudier comment évoluent les populations hivernales d'oiseaux dits "communs" à moyen et long terme. Il se veut donc complémentaire du suivi printanier (le STOC-EPS) que certains d'entre vous mènent déjà depuis une quinzaine d'années.

Il consiste à inventorier et dénombrer les oiseaux le long d'un parcours de 3 km parcouru à pied en environ 1h30 et prospecté une fois en décembre et une fois en janvier. Comme pour le STOC-EPS, plus les observateurs seront nombreux et assidus, plus les résultats seront intéressants et significatifs.

Les premiers résultats ont été publiés par le Muséum National d'Histoires Naturelles et sont disponibles ici

Poir contribuer localement à ce programme, contacter Mathieu André à la SEPOL et voir ici pour plus de détails sur le protocole.

posté par Julien Barataud
 
vendredi 1 décembre 2017
Gastéropodes
Formation à la détermination des escargots

La Société Limousine d'Etude des Mollusques vous propose deux ateliers de détermination de coquilles d'escargots.

L'objectif est de se familiariser avec les principaux genres et d'essayer de déterminer des lots de coquilles collectés à la belle saison. Le matériel de détermination (bino, bilio, pince....) est mis à disposition par la SLEM.

Ces ateliers se dérouleront au Pôle Nature, ZA du moulin du Cheyroux, Aixe-sur-Vienne, le jeudi 14 décembre et le jeudi 21 décembre 2017  de 12h00 à 14h00.

 

Lauria cylindracea

posté par Dupuy Frédéric
 
samedi 11 novembre 2017
Odonates
Import des données odonates de la SLO

Le CEN Limousin, en partenariat avec la SLO (Société Limousine d'Odonatologie) travaille actuellement à la réalisation d'une liste rouge des libellules menacées du Limousin.

Dans ce cadre, l'ensemble des données présentes dans la base historique de l'association à été insérée dans faune-limousin, ce qui constitue un jeu de donnée d'un peu plus de 55 000 observations. Tous les observateurs inscrits sur faune-limousin se sont donc vu réattribuer leurs données historiques de libellules présentes dans la base SLO.

Afin d'avoir un jeu de données le plus fiable possible pour la réalisation de la liste rouge, nous demandons à tous les observateurs concernés de jeter un coup d'oeil à leurs données historiques pour vérifier qu'il n'y a pas d'erreurs ou de données manquantes. N'hésitez pas à faire remonter toutes vos remarques à Mathieu Buis qui est chargé de la réalisation de la liste rouge et du nettoyage de la base de données (matthieu.buis[at]ntymail.com).

Et si certaines données dorment encore dans vos carnets, c'est l'occasion de les saisir avant la fin de l'année pour qu'elles puissent être prises en compte.

Un grand merci d'avance !

posté par Julien Barataud
 
lundi 6 novembre 2017
Odonates
Initiation à la détermination des exuvies de libellules

Le samedi 11 novembre à 14h30 au pôle nature à Aixe/Vienne, la SLO organise une après midi d'initiation à la détermination des exuvies de libellules

Durée : environ 2 heures

Contact : Erwan Hennequin (ehennequin[at]conservatoirelimousin.com)

Venez nombreux !

posté par Julien Barataud
 
mercredi 11 octobre 2017
Faune terrestre et réseau routier : appel aux observateurs de cas de collision.

Le GMHL est à la recherche d'informations concernant les sites de collisions de mammifères, reptiles et amphibiens sur les routes de Limoges Métropole. L'association travaille cette année sur une étude commandée par la communauté d'agglomérations visant à mieux connaître la faune présente sur les abords de son réseau routier pour intégrer la conservation des espèces dans leur gestion. Afin de localiser au mieux les points d'impacts fréquents en cette saison propice aux collisions, nous lançons un appel à observateurs. N'hésitez pas à nous transmettre vos données localisées précisément, en utilisant pour cela le module mortalité.

Pour plus d'infos, contactez le GMHL. (photo : Crapaud calamite)

posté par Anthony Virondeau
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
>
 
Nbre/page :
nbre : 77

GMHL, SEPOL, LPO 19, SLO, SEL, SLEM - Collectif Faune Limousin
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018